Comment les hommes ET les femmes doivent-ils/elles s'entraîner pour atteindre leurs objectifs ?



Aujourd'hui, suite à beaucoup de confusion dans le domaine du fitness on va se poser la question suivante: Comment les hommes ET les femmes doivent-ils/elles s'entraîner ? Entre les programmes d'été "Est le corps de rêve en 8 semaines"; les applis qui promettent des résultats épatants dès la première semaine, sans parler des réseaux sociaux qui ne font qu'alimenter certains stéréotypes concernant le fitness.... COMMENT S'Y RETROUVER ! Que faut il faire et ne pas faire, que faut il croire et ne pas croire.


Vais-je devenir trop "masculine", en tant que femme, si je m'entraîne ? Est ce que perdre du poids et la seul clé pour avoir un corps de rêve ? Suis-je obliger de sécher pour gagner du muscle ?


Il est temps de faire taire les mœurs, de rétablir la vérité. Et de enfin avoir les bonnes bases afin de pouvoir s'entraîner correctement.


LES STÉRÉOTYPES

#1: Si je suis une femme et que je fais les mêmes entraînements qu'un homme, vais-je avoir une silhouette trop masculine ?


Malheureusement un certain nombre de femmes ne prend pas l'initiative de s'entraîner car peur d'être trop masculine, de ressembler à un homme, d'être trop musclé...Stéréotype qui est souvent alimenté à cause des réseaux sociaux ayant tendance à mettre la plupart du temps des femmes trèès musclés qui pratiquent du bodybuilding depuis plus de 20 ans, en avant... Cela à souvent tendance à faire peur les femmes qui (comme dit auparavant) ne veulent pas "ressembler à des hommes".


Déjà ce qu'il faut savoir c'est qu'en aucun cas si tu es une femme tu vas "ressembler à un homme". Il n'y a pas des "entraînements pour les hommes" et des "entraînements pour les femmes". Déjà il faut supprimer ça.

Il est plutôt question dans ce cas de figure des hormones. Les hormones d'une femme dégagent en moyenne 10 FOIS moins de testostérone, ce qui n'est pas négligeable.



La testostérone se définissant par la croissance musculaire cela signifie qu'une femme a en moyenne 10 fois moins de potentiel de croissance musculaire.


Donc il est juste scientifiquement impossible qu'une femme par le biais du fitness se ""transforme"" en homme.


Après évidemment nous sommes tous et toutes différents.es, car nous avons un potentiel génétique différend, il est possible que certaines femmes prennent plus de tissu musculaire que d'autres et soient particulièrement plus musclées que la moyenne OU que tout simplement celles-ci est pratiquées la discipline pendant des années et des années....BREF !



Tout ça pour dire que non mesdemoiselles vous n'aurez pas l'air "masculine" en vous entraînant.


Par conséquent il n'y a pas d'exercices "pour les hommes" et d'exercices "pour les femmes". En vérité le corps de la femme et de l'homme et construit à peu près de la même manière, le taux de testostérone étant mis à part.


Les femmes peuvent donc faire les mêmes exercices que les hommes et vice-versa.

Néanmoins on a tendance à voir que les femmes préfèrent travailler les fessiers mais pas les cuisses hors ces deux parties du corps sont reliées donc l'un va avec l'autre et les hommes à travailler le haut du corps mais pas le bas, hors si le haut du corps est trop lourd et que le bas du corps n'est pas suffisamment fort pour tenir le poids du haut du corps cela peut causer des maux de dos....Dans les deux cas ce n'est pas bon ! Donc effacer ces croyances !


LES STÉRÉOTYPES:

#2: Prise de masse/ Sèche/ Perte de poids ?...Finalement c'est quoi le mieux ?


L'erreur que font la plupart des débutants c'est de commencer à sécher avant même d'être parvenu à construire du muscle. Ce qui est absolument INUTILE. Pour sécher il faut construire du muscle, chose qui ne se fait pas en 1 jour. Le principe de la sèche est de perdre le tissu gras qui recouvre le tissu musculaire hors sans muscle...bah c'est pas possible. Le point négatif de la sèche c'est que cela entraîne à un déficit calorique qui en -traîne à une moins bonne récupération; contrairement à la "PRISE DE MASSE", que je préfère appeler développement du tissu musculaire; qui constitue un surplus calorique contribuant à l'augmentation du tissu musculaire.

Manger + que ce que tu vas brûler pour une meilleure récupération et par conséquent plus d'énergie, pas de poids mais bien d'énergie.


C'est pour cela que le poids est une donnée instable. Il ne faut pas se baser sur le poids mais sur la composition corporelle, c'est à dire l'équilibre entre tissu musculaire et tissu gras.

Perdre du poids n'est pas forcément la clé car quand tu perd du poids et bien tu perds du muscle....Ce qui est contre-productif.


La vrai question n'est pas "combien tu pèse ?" mais "est ce que tu te plais quand tu te regarde dans le miroir ?"


LES STÉRÉOTYPES:

#3: les réseaux sociaux, les programmes spéciales été, les applications....


Faites attention à ce que vous voyez sur les réseaux sociaux. Il ne relaye pas toujours la vérité. On peut d'ailleurs y voir ces workouts assez populaires appelés les "CIRCUITS HIIT"

(High Intensity Interval Training), qui, une à deux fois maximum par semaine peuvent être utiles mais qui plusieurs fois par semaine peuvent être contre-productif.


Pour ceux et celles qui ne connaissent pas les circuit HIIT consiste à travailler le cardio à haute intensité sur une courte durée afin d'augmenter les dépenses caloriques journalières (mais sur une durée très courte durée en général 15 à 20 minutes). Le faire de temps en temps....pourquoi pas ? Mais cela devient problématique lorsque les gens le font 4 fois par semaine, parfois même plusieurs fois par jour. Le problème c'est que ce genre de circuit augmente le tôt de cortisol, l'hormone du stress, qui empêche la perte de la graisse.


Ces entraînements sont efficaces sur le court terme car au bout de 2 semaine des résultats sont visibles ce qui poussent les gens à continuer mais le problème c'est qu'étant donné que ces entraînements ne sont efficaces qu'à courtes durée et bien à force les résultats finiront par stagner. Donc on augmente le nombre de séances HIIT, ce qui engendre plus de stress, comme on perd du poids, on perd du muscle ce qui engendre de la frustration, du stress ce qui pousse à plus manger...parce que le stress à tendance à donner faim. Vous l'aurez compris tout ça est un cercle vicieux contre-productif. D'où l'importance de bien sélectionner ses entraînements.


Pareil pour ces soit disant programmes/applications miracles du genre "8 semaines pour avoir un corps de rêve cet été", encore une fois les résultats ne sont visibles que sur le court terme jusqu'à ceux-ci stagnent, car ces "solutions miracles" sont souvent peu variés.

CONSEILS:

Nous dire ce qu'il ne faut pas faire c'est bien beau, mais alors qu'est ce qu'on doit faire.

Et bien justement parlons en !


#1 YOU GOTTA BE STRONGER




Si tu veux construire du muscle et perdre de la graisse. Pas le choix, tu dois être plus fort.e. Car seul le muscle peut générer de la force. Une fois que tu as atteint un certain objectif (musculairement parlant) ce qui devient plus compliqué, c'est de maintenir la constance de cette force. Ce qui ce passe en général pendant cette période c'est qu'un déficit calorique se met en place (processus établi pour la sèche) ce qui engendre une moins bonne récupération + perte de poids donc perte de muscle.



Il faut donc être en quête de ce qu'on appelle le STIMULUS, c'est à dire toujours repousser ses limites avec des charges plus lourdes (chose qui n'est d'ailleurs pas faite avec les circuits HIIT car il est souvent utilisés des charges peu lourdes voir pas de charge).




Hors pour être en mesure de soulever des charges lourdes il faut être en mesure de gérer son poids de corps. Chose qui se travaille en faisant des pompes (sur les pieds ou sur les genoux) si tu sais gérer ton poids de corps il est donc plus "facile" de se challenger avec des charges plus lourdes.


#2 LE RATIO POIDS-FORCE


Tout cela nous amène au ratio poids-force. En vieillissant le corps perd naturellement du muscle d'où l'importance de toujours challenger son STIMULUS en repoussant ses limites (sans se faire mal bien sur). Il est donc important de continuer de s'entraîner !

Car certaines personnes lourdes seront certes capables de soulever des charges très lourdes mais pourtant incapable de pouvoir faire des tractions d'où l'importance de savoir gérer son poids de corps.




#3 L’ÉQUILIBRE


Ce n'est une surprise pour personne, les femmes préfèrent en moyenne travailler le bas du corps et les hommes préfèrent travailler le haut du corps.

Tout est une question d'équilibre. Il faut faire 50/50. Travailler aussi bien le haut du corps que le bas du corps afin d'avoir un tout homogène.




#4 UN PLAN PRÉCIS


Fixer vous des objectifs précis.

Mettez en place un emploi du temps de vos entraînements.

Varier vos entraînements.

Repoussez vos limites.


=RÉSULTATS GARANTIS



J'espère que cet article t'as plu. Si tu as des questions n'hésite pas à me contacter ou à te manifester dans les commentaires.

11 vues

 © Koaching Progress 2020 - Tous droits réservés  - réalisé par Eric Pluta

Mentions Légales - CGVPolitique de confidentialité